peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Manet Tous les produits Manet Pinceaux Manet pour l'huile et l'acrylique Pinceaux Manet pour l'aquarelle Pochettes de pinceaux voyage Maped Tous les produits Maped Dessin Maped Arts Graphiques de Maped Découpe, Collage et Montage Produits scolaires Molotow Tous les produits Molotow Aquarelle Molotow Peintures acryliques aérosols Arts Graphiques Molotow Feutres et marqueurs à l'unité Molotow Sets de feutres et marqueurs Nielsen Tous les produits Nielsen Adhésifs Nielsen Encadrement Nielsen Old Holland Tous les produits Peinture Pébéo Tous les produits Pébéo Supports Pébéo Peinture Pébéo Médiums, additifs et entretien Pébéo Mixed Media - Pébéo Pinceaux Pébéo Arts Graphiques de Pébéo Céramique, Modelage et Sculpture - Pébéo Loisirs créatifs de Pébéo Posca Tous les produits Posca Porte-mines et mines Calligraphie Posca Feutres et marqueurs à l'unité Posca Sets de feutres et marqueurs Couleurs pour soie de Posca Raphaël Tous les produits Raphaël Autres produits Raphaël Pinceaux plats pour l'huile et l'acrylique Pinceaux ronds pour l'huile et l'acrylique Pinceaux spéciaux pour l'huile et l'acrylique Sets de pinceaux pour l'huile et l'acrylique Pinceaux pour l'aquarelle Autres pinceaux Raphaël
Bonjour Gabriela. Il est normal que les couleurs ne couvrent pas le fond pour 2 raisons : il se peut que les couleurs utilisées soient naturellement transparentes, effet accentué par ailleurs par l’ajout du médium si celui-ci est en quantité assez importante ! La transparente et l’opacité sont normalement indiqués sur le tube : voir l’article qui traite du sujet. Merci à vous !
Je me heurte au problème des couleurs qui se mélangent dans la technique d’une peinture directe (réalisation en 1 séance, alla prima). Ceci salit mes couleurs si bien que seul remède que j’ai trouvé est d’attendre le séchage de la couche précédente. Bien sûr c’est ce que je souhaite éviter. Avez-vous connaissance d’un médium (autre que le médium flamand) pour éviter ce genre de problème?
Au xviie et xviiie siècles, la peinture à l'huile garde la préférence des commanditaires de la peinture. Les peintres réservent l'aquarelle aux études préparatoires et à certains travaux personnels. Les peintres de fleurs et paysagistes flamands (Hendrick Avercamp, Albert Cuyp, Jan Van Goyen, Adriaen Van Ostade) traduisent quelquefois par l'aquarelle leur observation minutieuse de la nature. Rubens et Jordaens ponctuent parfois leurs dessins de touches aquarellées. Jean Honoré Fragonard, Hubert Robert ou Louis Durameau l'utilisent pour des études, notamment lors de voyages en Italie. Gabriel de Saint-Aubin, Jean-Baptiste Lallemand, s’en servent dans leurs scènes de genre). Louis-Gabriel Moreau, l’utilise dans ses paysages de plein air, les soulignant d'un trait de plume.
Le modèle choisi est une sphère car on sait déjà à peu près où appliquer les valeurs. Le travail commence avec la couleur intermédiaire qui sera le gris. Après la pose, le premier pinceau est gardé en main sans être nettoyé. Il faut laisser la teinte sur l’outil car il va encore servir ultérieurement. Ensuite, l’ombre de couleur noire est appliquée avec le deuxième pinceau. Comme la peinture acrylique n’a pas eu le temps de sécher, la couleur peut être retravaillée pour obtenir des fondus. Du blanc pur est utilisé pour la lumière. Il est posé avec le troisième pinceau.
Commencez à peindre. Ce que vous peignez dépend entièrement de vous et de ce que vous désirez peindre. Vous pouvez peindre par section ou en couches successives. Pour peindre un tableau, il est important de se rappeler avant même de commencer votre travail sur la toile que la peinture à l'huile fonctionne par étapes. Une des règles de base est celle du « gras sur maigre ». Cela signifie que le peintre commence son œuvre avec une pâte maigre, pauvre en huile, avec uniquement la peinture et progressivement il augmente l'apport en huile ou en médium afin de la rendre plus grasse. Cette règle de base signifie que chaque couche de couleur doit obligatoirement être plus grasse que la précédente, afin que l'accroche en soit solide et durable. L'explication en est très simple : les couches maigres, qui mettent peu de temps à siccativer (à sécher) entreraient en conflit avec les précédentes plus grasses qui n'auraient pas terminé leur processus de siccativation, provoquant des phénomènes allant de la cloque en surface au craquèlement.
La peinture à l’huile est un art qui évoque la transparence et la luminosité. Travailler la peinture à l’huile demande un esprit minutieux aux détails. Quand la passion pour cet art est au rendez-vous, plusieurs possibilités se proposent afin d’élaborerr une œuvre d’une valeur inestimable. La réalisation de la peinture à l’huile se base uniquement sur l’intuition. En effet, aucune règle stricte ne se pose mais quand la cohérence existe entre les idées du peintre, le reste se réalise facilement. Ce qui est à retenir c’’est que le peintre est le seul juge de son œuvre. Il se trouve au premier rang  afin d’admirer son art.
Pour vous mettre tout de suite dans le bain, un petit historique de la peinture à l’huile vous sera narré. Elle est inventée par Jan van Eyck. Originaire de l’Occident, elle existe depuis le Moyen Âge. C’était le premier art utilisé par les artistes. Les techniques utilisées connaissent une évolution qui se fait par rapport au temps et au souci de l’esthétique. Au tout début, les peintres utilisaient la technique de la tempéra. Par la suite, elle cédait sa place à la superposition de glacis. Vient ensuite l’utilisation de la technique en pâte avec l’ajout des médiums résineux.
Pour avoir échangé sur ce sujet avec bien du monde, on trouve "de tout": Des hyper-méticuleux, qui prennent leur temps, prévoient dans leur temps d'atelier le temps nécessaire pour nettoyer leurs pinceaux, et des gens... disons... moins soigneux, qui remballent à toute vitesse leur matériel en se disant qu'ils nettoieront à fond la prochaine fois... et d''ici là le pinceau a durci, les poils ressemblent à un pétard explosé, et les pinceaux sont inutilisables !
C’est une technique particulière dont je vous parlerai une prochaine fois ! Vous démarrez donc avec ce type de boite, vraiment en adéquation pour débuter à l’aquarelle. Par la suite, si vous adorez travailler l’aquarelle je vous conseillerais alors d’acheter de petites boites métalliques dans lesquels vous pouvez ranger jusqu’à 24 demi-godets d’aquarelle afin de constituer votre palette personnelle de couleurs. https://www.youtube.com/watch?v=UQbjuG5rn1o
×